L'AFMC préconise de meilleurs soins aux patients grâce à une meilleure transition vers la résidence pour les diplômés

OTTAWA, ONTARIO – Le 17 décembre 2018 Aujourd'hui, l'Association des facultés de médecine du Canada a publié un rapport intitulé Transitions vers la résidence : Un appel à l'action pour relever les grands défis du système d'éducation médicale canadien. Les recommandations du rapport amélioreront la capacité des étudiants en médecine de se former comme résidents dans des spécialités qui répondent aux besoins des Canadiens. 

Chaque année, un nombre alarmant de diplômés des facultés de médecine canadiennes (DMC) n'ont pas la possibilité d'entreprendre une résidence. Sans résidence, les DMC ne sont pas en mesure de suivre la formation dont ils ont besoin pour fournir les soins dont les Canadiens ont besoin. Par conséquent, les étudiants en médecine adaptent leurs expériences cliniques dans les facultés de médecine pour se concentrer sur un seul domaine de pratique au lieu d'acquérir des connaissances dans divers domaines qui leur permettront de devenir un médecin complet. « Un système plus simple qui favorise une exposition appropriée à un nombre raisonnable de domaines généraux de la médecine auxquels un étudiant peut s'adapter avec succès répondra mieux aux besoins de la société », déclare le Dr Brian Postl, président du Conseil d’administration de l'AFMC.

« Nous devons relever les défis qui ont un impact sur les étudiants dans leur approche face à la résidence », déclare la Dre Geneviève Moineau, présidente-directrice générale de l'AFMC. « L'AFMC demande à tous les intervenants en éducation médicale au Canada de collaborer à la mise en œuvre des recommandations contenues dans ce rapport ».