Le système canadien d’éducation médicale : Qui fait quoi?

Associations et organisations

 

Associations d’étudiants et de résidents

Au fil de cet outil, le terme « étudiant » désigne une personne qui poursuit des études au doctorat en médecine (M.D.), aussi appelé faculté de médecine, études en médecine ou études médicales de premier cycle. Les termes « résident » et « stagiaire » sont utilisés, sans distinction, et désignent les personnes qui pratiquent en résidence, aussi appelée éducation post-M.D. ou formation médicale postdoctorale. Le terme « formation » désigne aussi le concept de devenir médecin. On utilise « apprenant » comme terme générique pour désigner collectivement les étudiants et les résidents, alors que « stagiaire » sert plus spécifiquement à désigner les résidents.

Les associations d’étudiants et de résidents agissent comme porteparoles des apprenants tout au long de leur parcours éducatif. Elles défendent les intérêts des apprenants à tous les échelons de la sphère politique, organisent des activités pour bonifier leur apprentissage, les informent au sujet de questions d’intérêt et d’importance et s’appliquent à réduire leurs dépenses en négociant des rabais. Ce sont des apprenants qui travaillent au nom des apprenants.

 

Bureaux des affaires étudiantes

Les bureaux des affaires étudiantes des 17 facultés de médecine canadiennes collaborent pour régler diverses questions qui ont des conséquences directes sur les apprenants. Il peut s’agir de politiques et de pratiques relatives à des sujets comme le code vestimentaire, le bienêtre, des conseils dans le choix de stages, les étudiants handicapés, des normes techniques, des aptitudes essentielles, des conseils pour le Service canadien de jumelage des résidents, des étudiants diplômés non jumelés, le mauvais traitement d’un apprenant, la vaccination et le professionnalisme.